41èmes Rencontres - Trans Musicales de Rennes

05 décembre 2019

STORY
____________________________________

1979. Six bénévoles créent deux soirs de concerts pour exposer la très vivace scène rock locale : ce sont les premières Rencontres Trans Musicales de Rennes.

Dès sa deuxième édition, la programmation s'ouvre à des formations d'autres régions tandis que des débats regroupent des professionnels de la musique. Des artistes étrangers s'ajoutent à l'affiche en 1982. Le festival n'aura alors de cesse d'accompagner tous les mouvements musicaux à venir. Né en pleine ère de post-punk et de rock industriel, il sera aux avant-postes pour embrasser les révolutions des musiques électroniques et du hip-hop qui secoueront les années 80. Le DJ et la rave y trouvent aussitôt leur place.

D'édition en édition, le festival guettera de près l'arrivée du grunge, du rock alternatif, de la brit-pop, du trip-hop, du rap français ou de l'électro-rock, accueillant Etienne Daho (1980), Noir Désir (1986), la Mano Negra (1988), Lenny Kravitz (1989), Nirvana (1991), Ben Harper (1993), Björk (1993), Portishead(1994), Daft Punk(1995), Amadou & Mariam (1998), LCD Soundsystem (2002), Justice (2006), Rodriguez (2009), Stromae (2010), Jungle (2013, Jeanne Added (2014), Meute (2016), Fishbach (2016), Superorganism (2017), Underground System (2018), … certains pour leur premier concert hexagonal. Mais les Trans, c'est aussi l'assurance de rencontrer des artistes plus à la marge comme Morphine, Underground Resistance, Yargo, Test Department...

Découvrez + tous les artistes passés aux Trans Musicales depuis 1979 avec TRANS MUSIC MAPS:
http://explore.lestrans.com
 
///
 
ZOOM SUR ART MELODY
Art Melody n’est pas un nouveau venu sur la scène rap d’Afrique de l’Ouest mais le monde entier devrait bientôt connaître sa voix rauque et son flow puissant, voire même guerrier lorsque ses incantations véhiculent ses messages les plus forts. Épaulé par le producteur bordelais Redrum, il alterne les ambiances selon ses projets (afro-soul, hip hop East Coast ou même electro-hip hop avec Joey Le Soldat dans le projet Waga 3000). Son titre « Tôk Tôko », premier extrait de l’album Zoodo, fait entendre des percussions traditionnelles subissant des traitements sonores qui évoquent la musique industrielle, ajoutant ainsi une dimension afro-futuriste à une œuvre aussi dense qu’engagée.

www.lestrans.com